fbpx

ATTENTION! Un danger sur nos enfants: Les piles bouton

Petite, brillante et attrayante pour les enfants, la «pile bouton» pourrait causer des dégâts importants et parfois cette petite pile pourrait causer la mort, si elle est ingérée.

 

Que ça soit dans nos appareils domestiques ou dans les jouets de nos enfants, les «piles bouton» sont beaucoup présentes dans nos foyers, ce qui représente un risque, à ne pas négliger, sur la sécurité de nos enfants.

 Vous vous dites, peut être, qu’il s’agit de rares accidents qui arrivent et que nous nous sommes pas vraiment concernées. Il faut peut être que vous changiez d’avis, car aux Etats-unis, on recense 2500 cas d’urgences par an, suite à l’ingestion des «piles bouton», et 1200 cas en France.

Au Maroc, il n’y a pas encore de statistiques sur le nombre de cas d’ingestion de ces piles dangereuses.

Mais le plus dangereux et le plus grave dans ces accidents est que les symptômes pour savoir si un enfant aurait ingéré une «pile bouton» sont  absents ou similaires à ceux des infections communes. Ce qui rend le diagnostic difficile.

 

Qu’est ce que les parents devraient faire?

Rappelons que, les parents ne doivent pas présumer que les appareils à la maison, alimentés par les «piles bouton» sont sans danger pour leurs enfants.

Dans la plupart des appareils, les piles sont facilement accessibles et parfois les piles peuvent tombées suite à une chute de l’appareil.

Pour prévenir ces accidents, en voici quelques conseils:

Les parents devraient:

  • Vérifier si le compartiment à piles des appareils à la maison sont sécurisés et sûrs, et que les piles ne peuvent pas tomber de l’appareil.
  • privilégier l’achat d’appareils, dont le compartiment à piles est sécurisé, pour que leur enfant ne puisse l’ouvrir.
  • vérifier s’il y a des piles boutons à la porté de leur enfant.
  • essayer de mettre les piles boutons neuve dans un endroit sûr et loin de la portée de leur enfant.
  • essayer de se débarrasser des piles boutons dite « morte » ou les mettre loin de la portée de leur enfant.

« Les gens ne sont pas au courant du danger et pensent qu’avaler une pile bouton et une pièce de monnaie, c’est pareil. Or, une pile bouton avalée par un enfant, c’est une urgence », explique à l’AFP Françoise Denoyelle, chef de service d’ORL pédiatrique à l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris.

La vidéo de BBC NEWS ci-dessous, nous montre un cas réel d’une pauvre fillette en Grande Bretagne, et la gravité de l’ingestion des piles boutons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com