fbpx

L’anémie lors de la grossesse: Causes, symptômes et traitements

La femme enceinte est susceptible d’être attaquée par de nombreuses maladies lors de sa grossesse. L’anémie est l’une des maladies les plus courantes pendant cette période. Qu’est-ce qu’alors une anémie ? Quels sont les symptômes et les conséquences de cette maladie ? Et les préventions et le traitement nécessaires ?

 

L’anémie et la carence en fer.

L’anémie est un problème de santé relativement fréquent chez la femme enceinte. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, 40% des femmes enceintes sont anémiques. L’anémie correspond à une diminution des niveaux d’hémoglobine (la protéine qui transporte l’oxygène dans le sang), dont le fer joue un rôle essentiel dans sa constitution, et donc le manque ou l’insuffisance de ce minerai naturel engendrait la baisse des niveaux hémoglobine.

Symptômes et conséquences de la maladie.

Du moment où elle peut être diagnostiquée par une simple analyse de sang, la dangerosité de l’anémie se manifeste souvent par l’absence de symptômes, ou qui apparaissent graduellement, si bien que vous ne constatez pas de baisse soudaine de l’énergie. On peut citer les symptômes visibles :

-Pâleur
-Sensation de fatigue
-Vertiges
-Irritabilité
-Nausées
-Essoufflement plus prononcé durant un exercice
-Rythme cardiaque accéléré

Une anémie qui n’etait pas détectée ou n’était pax traitée pendant la grossesse peut entraîner des complications pour la mère (prédisposition aux infections urinaires, fatigue, …) ainsi que pour le fœtus (retard de croissance, accouchement prématuré, …).

Préventions et traitements nécessaires.

L’une des meilleures solutions afin d’éviter ou de se prévenir de cette maladie, c’est l’alimentation variée et riche en fer.

Beaucoup de gens peuvent augmenter leurs niveaux d’hémoglobine avec un changement alimentaire ou la consommation des compléments. Il est conseillé de parler avec un médecin pour déterminer la dose correcte dont le corps a besoin.

En cas de traitement médical, c’est le niveau d’hémoglobine qui détermine l’avancée de la maladie et donc s’il est inférieur à 11g/dL, le médecin prescrit un traitement en fer par voie orale. L’analyse du taux d’hémoglobine doit être répétée 2 à 4 semaines après le traitement. Dans des cas, la prescription de l’acide folique est aussi nécessaire afin de prévenir la malformation de fœtus.

MT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com