fbpx

Les pertes vaginales pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la femme enceinte s’attend à ce que son corps subisse de nombreux changements, tels que les seins, qui deviennent plus gros, les jambes qui gonflent,…etc. Mais ce que’elle ne sait peut-être pas, c’est que son vagin subit également des changements. Il est important de comprendre, alors comment la grossesse affecte la santé vaginale, et prendre les précautions nécessaires.

Pendant la grossesse, l’un des changements vaginaux les plus visibles est une augmentation des pertes vaginales. Cette augmentation est causée par les taux élevés des hormones: Les œstrogènes et la progestérone. Une augmentation du volume sanguin et du flux sanguin peut également contribuer à l’augmentation des pertes vaginales.

Les pertes de grossesse devraient être blanches et sans odeur gênante, mais si les pertes vaginales sont de couleur verte ou jaunâtre, avec  une odeur forte et/ou accompagnées de rougeurs ou de démangeaisons, il pourrait s’agir d’une infection vaginale, comme la candidose. Dans le cas où vous constatez qu’il s’agit d’une infection, il est alors, important de voir votre gynécologue

Pourquoi les sécrétions vaginales augmentent-elles pendant la grossesse ?

L’augmentation des pertes blanches pendant la grossesse est normale ! Car cette augmentation résulte de renouvellement des cellules de la muqueuse du vagin, appelé desquamation. Et cette desquamation qui provoque l’apparition des pertes blanches de façon abondante. Encore une fois, ces pertes blanches sont normales, leur augmentation révélatrice de l’état de grossesse, et sans danger pour le futur bébé. 

Que faire en cas de pertes blanches abondantes ?

Les pertes blanches pendant la grossesse sont abondantes et normales, néanmoins, il faut observer trois signes, qui pourraient caractériser ou accompagner ces pertes:

1- La couleur des pertes: si elles sont de couleurs jaunâtres ou verdâtre.

2- La consistance: si elle est peu habituelle ou carrément inhabituelle.

3- Les signes d’inflammation: si des rougeurs ou/et des démangeaisons accompagnent les pertes. 

Ces trois signes, une fois observés,  il faut faire un diagnostic, fait par le gynécologue, qui peut demander dans certains cas un prélèvement complémentaire pour connaître avec précision la nature du germe.

Faut il faire la toilette pour limiter les pertes blanches et laquelle?

Il est tout a fait normal que les futurs mamans ressentent une gêne à cause de ces pertes blanches, mais rappelons que ces pertes sont tout à fait normales et représentent le signe du bon fonctionnement du corps et le bon déroulement de la grossesse. Il est donc déconseillé de faire la toilette tout le temps avec des produits agressifs. Car cela ne va pas limiter la quantité des sécrétions, mais au contraire, il risquerait de perturber l’équilibre de la flore vaginale, et même provoquer une infection( ce qui n’était pas ne fait recherché). Donc n’envisagez surtout pas de stopper ou limiter les pertes blanches en faisant des toilettes intimes à toutes heures.

La toilette intime doit être fait avec du  savon doux., nettoyez tout simplement l’extérieur du vagin deux fois par jour seulement : le matin et le soir.

Et pour protéger vos vêtements, mettez un protège-slip que vous pourriez changer fréquemment, ou changer la culotte 2 à 3 fois par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com