fbpx

Les méthodes contraceptives pendant l’allaitement

Après l’accouchement, les femmes commencent à penser à une méthode de contraception sûre, car certains types de pilules contraceptives peuvent affecter son lait et la santé de son bébé. Ainsi, dans cet article, nous examinerons certains moyens sûrs de contraception pendant l’allaitement.

Pilule contraceptif micro-progestative 
Une pilule hormonale fait partie des moyens sûrs pour prévenir une grossesse pendant l’allaitement, car elle ne contient pas d’œstrogène. Mais assurez-vous de l’utiliser correctement, ce qui signifie que vous définissez un moment approprié et cohérent pour les prendre tous les jours. Par exemple en choisissant de les prendre le soir ou avant de vous coucher, comme ça vous n’avez pas du risque d’oublier de les prendre.

DIU
Un DIU( Dispositif Intra-Utérin) est un petit dispositif se présentant sous la forme d’un T de 3 cm environ, qui contient un fil ou un cylindre en cuivre, que l’on place dans l’utérus. Le cuivre agit sur les spermatozoïdes, en les rendant moins mobiles.

Le stérilet hormonal ou le SIU
Il y a une petite ressemblance entre le DIU et le SIU (Système Intra-Utérin), qui se présente sous la forme d’un T de 3 cm environ, que l’on insère également dans l’utérus. Mais leurs fonctionnements ne sont pas les mêmes. Le SIU agit localement sur l’utérus, en favorisant l’épaississement de la glaire cervicale, ce qui freine le mouvement du sperme dans sa progression vers l’œuf, et en amincissant le tissu utérin pour empêcher la nidification.

L’implant hormonal ou L’implant contraceptif:
Ces implants sont placés sous la peau. Ils libèrent l’hormone progestérone, qui empêche les ovaires de libérer des œufs et tout en épaississant la muqueuse cervicale pour freiner le mouvement du sperme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com